31 mai 2011

Grecquage

Grecquer en reliure consiste à scier les fonds de cahiers, préalablement mis en presse, dans le but d'ôter suffisamment de matière pour permettre la couture et l'intégration du fil dans le dos du livre.


Ici, le grecquage de 'La bonne petite souris' mis en page pas Pauline Gervasoni et relié par moi.

4 commentaires:

Grégoire a dit…

Ah j'aime beaucoup!

Sarah a dit…

Merci Grégoire ! (et encore félicitation pour ton jury!)
Malheureusement le dos ne reste pas apparent, l'impression se craquèle trop, mais l'intérieur sera trop cool, j'ai hâte de le finir !

Grégoire a dit…

Merci!
Et moi de le voir! Le détail des grecques qui tombent juste avec l'impression, c'est beau! ;-)

Sarah a dit…

Héhé, j'avoue que je l'ai grécqué comme ça juste pour le plaisir...
Il se trouve que ça m'a bien arrangé pour l'intérieur et permis de jouer avec le fil noir et le fil blanc pour coïncider avec l'impression
Vivement mercredi alors !
-même pas peur... enfin, presque-